Accès directs

L’alignement des autorités Persée au référentiel IdRef

L’alignement des autorités Persée au référentiel IdRef

L’alignement des autorités Persée au référentiel IdRef

Une mission de coopération et d’amélioration continue

Il existe onze « Martin, Jean » référencés en tant qu’auteurs sur le portail Persée.fr. Comment distinguer deux auteurs qui portent le même nom ? Et comment leur attribuer les documents dont ils sont réellement les auteurs ? Il est facile même pour un professionnel de la documentation d’associer un document à un mauvais auteur.

Les 3 étapes de l’alignement des autorités L’autorité est une donnée structurée qui permet d’identifier de manière univoque et pérenne un auteur et ses contributionspersonnes

  • Étape 1 : L’élimination des doublons

Mon travail consiste à éliminer les doublons existants et relier entre eux tous les documents d’un même auteur. Je détecte et corrige les anomalies avant la mise en ligne des collections et de manière rétrospective. On peut identifier comme principales anomalies les homonymies, les différentes formes de noms (ex : adoption du nom d’épouse pour les femmes mariées), les problèmes de translittération (ex : russe, écriture non latine).

 

Ici, deux autorités ont été créées avec des variantes de formes. Il s’agit en fait de la même personne. En sélectionnant une forme préservée, on va « dédoublonner » l’auteur pour ne conserver qu’une seule forme admise.

 

  • Étape 2 : Liage des auteurs Persée/IdRef

Une fois les auteurs corrigés au niveau local, j’« aligne » manuellement les autorités Persée avec IdRef le référentiel de l’enseignement supérieur et de la recherche porté par l’Abes – l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur. Il s’agit de comparer la forme du nom et des prénoms, les thématiques de recherche et les années de publication. S’il s’agit, avec certitude, de la même personne, je lie les deux autorités.

  •  Étape 3 : Création des auteurs manquants et amélioration des données d’autorités

Les autorités qui n’ont pas de correspondance sont créées directement depuis le Web service IdRef.fr. En tant que membre du réseau CORAUT, le réseau des correspondants autorités de l’Abes, je suis habilitée à enrichir et améliorer les notices autorités déjà crées.

Pourquoi aligner les autorités Persée au référentiel IdRef ?

La démarche d’alignement des données d’autorités à un référentiel externe vise à favoriser la recherche d’information, le partage et la citation. Actuellement, la production scientifique des auteurs est dispersée et dupliquée de manière hétérogène. Les liens qui sont créés entre les différents référentiels permettent d’exposer des données plus riches, plus fiables, pérennes et interopérables.

A terme, l’objectif est d’identifier toute la production académique d’un auteur, sans erreur sur son identité, et sans multiplier les requêtes dans différentes bases. Il s’agit donc aussi pour les chercheurs d’assurer une meilleure visibilité de leurs publications dans les résultats des moteurs de recherche. La connexion améliore aussi la navigation des utilisateurs grâce aux rebonds ou à l’agrégation de contenus. Ils peuvent ainsi en découvrir encore plus sur les auteurs et leurs productions.

 

L’alignement des données d’autorités en chiffres 

165 023 autorités personnes sur le portail

43 % des autorités Persée sont alignées avec IdRef à ce jour

Plus de 60 % des liens sont créés par les documentalistes au moment de la production

Un peu moins de 20 % des liens sont créés a posteriori

Environ 20 % des auteurs n’existent pas dans IdRef et sont à créer manuellement

 

Gaelle Griveau
Assistante de documentation – Référente des alignements autorités personnes pour Persée

 

Une réflexion au sujet de “L’alignement des autorités Persée au référentiel IdRef

  1. Benoit Soubeyran

    Tout à fait d’accord avec la phrase ” La démarche d’alignement des données d’autorités à un référentiel externe vise à favoriser la recherche d’information, le partage et la citation ”. Grâce à wikidata, , les catalogueurs peuvent aussi participer à l’amélioration des notices d’autorité et à la suppression des doublons.